Hypnose thérapeutique

Quand changement rime avec positif ou les découvertes de Monkey..

C'est l'histoire de Monkey, ce petit singe adorable du plus grand zoo de la région, comme il était heureux Monkey dans ce grand enclos, au centre du zoo, il vivait là depuis très longtemps, encore plus longtemps que çà, il y avait du monde avec lui, des familles de singes qu'ils cotoyaient et puis d'autres qu'il croisait mais qu'il ne connaissait même pas.

Quand j'allais rendre visite à Monkey, je l'observais, il était toujours affairé, le matin comme le soir, c'était lui qui était chargé de ramener la nourriture à sa famille, il choisissait les meilleures bananes, les meilleurs graines et fruits secs pour les siens, oh Monkey n'avait aucune difficultée car c'étaient les gardiens du zoo qui leur amenaient d'énormes récipients remplis de provisions, et entre nous le choix était maigre.

Entre cette tâche et puis nettoyer l'espace qu'il avait investi avec ses proches, attraper quelques cacahuettes lançées par les visiteurs, sa journée était rythmée un peu comme si c'était son travail.

On dit que les singes sont les cousins de l'homme et quand je voyais Monkey je me disais que son mode de vie finalement était proche du nôtre. Monkey n'avait pas le temps de faire autre chose rien que pour lui, mais cela lui était égal, c'était comme çà, il était convaincu qu'il n'avait pas le choix seulement d'accomplir ces tâches quotidiennes. Quelque fois il aurait bien voulu ne rien faire..

Et puis je me rappelle ce jour ou comme tous les vendredis, je me rendais au Zoo pour accompagner les enfants de mon école et quel fût mon étonnement lorsque je vis l'énorme grille fermée avec une pancarte dessus, sur laquelle était inscrit la phrase suivante : 

A partir demain, fermeture définitive, nous informons nos chers visiteurs que tous les animaux seront transférés dans leur milieu d'origine, les régions, pays de transferts par familles d'animaux  sont affichés sur la liste sur le guichet d'entrée.

Monkey partait dans la savane en Afrique, j'étais heureuse pour lui, et pensa rapidement qu'il serait beaucoup plus heureux dans son milieu, alors je me dirigeai vers son grand enclos pour le voir une dernière fois et lui dire au revoir.

Monkey venait d'apprendre la nouvelle, comme il était triste, je voyais dans son regard déjà les regrets, il perdait ses repères, il s'approcha de moi et me dit : " je ne veux pas que ça s'arrête, que vais je faire après ? "

Comme Monkey était mal, le dos courbé, il se sentait affaibli, vieux comme mort, il pleurait, il ne voulait pas partir ni changer de vie.

J'avais beau le rassurer et lui expliquez que tout ce qu'il allait découvrir était nouveau, différent mais tellement mieux pour lui, il avait bien mérité ce qu'il allait découvrir, mais rien ne le consolait, j'avais l'impression que pour Monkey sa vie s'arrêterai le jour de son départ et cétait le lendemain.

Alors c'est avec beaucoup d'émotions que je fîs un au revoir à Monkey et partis en lui disant : tu sais Monkey, tu pars avec tes trésors cachés au fond de toi, il te suffira de juste un peu de temps pour les découvrir  et à ce moment là tu sauras de quoi je veux parler.

Après trois jours de voyage, le personnel accompagnant du zoo avec les cent cinquante singes dont Monkey arrivèrent en pleine savane boisée d'Afrique, les cages s'ouvrirent les unes après les autres, les chimpanzés sortirent se regroupèrent et commençèrent à visiter leur nouveau territoire, tandis que Monkey errait, s'ennuyait, se trouvait déstabilisé, il n'avait plus à ramener la nourriture des grands récipients des gardiens, il se sentait inutile, incapable d'agir, il ne savait pas comment faire face à cette nouvelle situation, ce brusque changement.

Soudain Monkey leva les yeux vers le ciel, il découvrit la cime d'arbres gigantesques, comme des cordes qui escaladaient ces troncs, c'étaient des lianes, Monkey tenta d'aller voir tout là haut, c'était nouveau pour lui, et quelle fût sa surprise quand hissé sur le sommet des grands boababs si facilement, il découvrit un spectacle grandiose, l'eau de l'océan au loin, sur son chemin des fleurs, des feuilles, des fruits, des insectes, et plein d'autres choses délicieuses qu'il ne connaissait pas, tout était bon, tout était nouveau, et avec quelle facilité il allait ramener la nourriture à ses proches et une nourriture si différente, excellente, si complète et meilleure. Ses proches étaient fiers de lui mais les autres aussi, les autres qu'il ne connaissait pas lorsqu'il était au zoo pourtant.

Monkey était à nouveau utile, capable de vivre d'une autre manière, avait gagné la reconnaissance de toute sa troupe, la force lui était revenue, une force de découvrir, de s'adapter, d'être heureux d'être libre.

Monkey en haut, sur la cime de l'arbre le plus haut de la savane, pensa qu'il suffisait de prendre de la hauteur pour regarder les choses différement, et c'est à ce moment précis que Monkey comprit qu'aujourd'hui il avait découvert ses trésors cachés et qu'il était heureux, il n'en voulait pas à ceux qui l'avait gardé pendant toutes ces années, il avait à présent le temps de vivre autrement libre.

Extrait des aventures hypnotiques, quand changement rime avec positif ou les découvertes de Monkey..

Tous droits réservés à Sophie Lefevre Authier

REMETTRE LES CHOSES À LEUR PLACE ET GAGNER EN CALME

Lorsque vous êtes en colère, il est alors facile de perdre votre sens du recul face à la vie. Vous voyez alors uniquement les aspects négatifs des situations, parfois il vous est impossible d'en voir les côtés positifs.

Afin de vous aider à baisser l'intensité de cette émotion et à retrouver votre sang froid, imaginez vous que vous vous regardez de l'autre côté de l'endroit où vous êtes situés, ou que vous vous regardiez sur un écran de cinéma..

C'est avec détachement que vous vous voyez, que vous observez la manière de vous comporter ainsi que les pensées qui traversent votre esprit.

Imaginez que vous êtes votre propre meilleur ami..

Qu'aimeriez vous vous donner comme conseils afin de vous aider à vous calmer et à mieux appréhender la situation ?

Vous pouvez adapter cet exercice à toutes les situations qui vous provoquent des émotions parasitantes.

Pratiquer régulièrement, son usage devient simpe et efficace..


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par l'ECH

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.