Hypnose thérapeutique

Après l'hiver vient toujours le printemps ou Pipiou la petite Limace..

C'est l'histoire de cette petite limace Pipiou.. 

Elle était née au printemps, lorsque les bourgeons éclosent, lorsque les fleurs naissent en dégageant des odeurs si différentes en fonction de leurs essences.

Elle avait vu le ciel pour la première fois au mois de mai, le mois où fais ce qu'il te plait, c'est ce qu'elle avait fait depuis, elle était passée de feuilles en feuilles, des petites au plus grandes, des lisses au plus rugueuses, des vertes claires aux vertes foncées, elle se faisait même bronzer sur l'une d'entre elles en plein soleil, posée sur le ventre, puis sur le dos.

En quelques mois, elle n'avait parcourue que quelques métres, tellement elle se déplaçait lentement. 

Un soir, tandis que Pipiou était allongée sur une feuille dans le jardin, observant les étoiles dans le ciel, le vent se leva, un vent fort qu'elle n'avait jamais connue, tellement fort que Pipiou s'envola, la feuille s'était détachée de la tige, elle était comme sur un tapis volant, des rafales d'eau s'abattaient sur elle, il pleuvait, la feuille s'envola loin très loin du jardin dans lequel elle vivait, les vents l'emportaient loin.

Ce périple dura plusieurs heures, quand elle se réveilla le matin du jour suivant, elle ouvrit les yeux, se retrouvait  sur la terre, plus de feuille autour d'elle, elle ne savait pas quoi faire ni où elle se trouvait, les arbres qui bordaient le chemin étaient comme nus, jamais Pipou n'avait assisté à un tel spectacle.

Alors elle resta sur le bord du chemin, elle s'endormit les yeux, le coeur remplis de tristesse.

Ce fut sa vie pendant quelques jours, elle était de plus en plus triste car elle voyait de jours en jours les feuilles au sol jaunir, roussir puis mourir.

Les quelques feuilles qui restaient accrochées aux arbres jaunissaient également puis finissaient par tomber et rejoindre le même sort que toutes les autres.

Alors Pipiou vivait au rythme de la vie de ses amies les feuilles, triste et terne, pensant que la fin du monde était pour bientôt.

Un matin, alors que Pipiou était inerte sur le bord du chemin, une limace vint vers elle et lui demanda ce qu'elle faisait là.

Alors Pipiou lui expliqua son histoire et l'autre limace se mit à rire, à rire de plus en plus fort, elle lui expliqua que c'était simplement la fin de l'automne, et que tous les automnes, les feuilles tombaient et que l'hiver arrivait et que bientôt, il n'y aurait plus du tout de feuilles dans les arbres, mais qu'après tout renaîtrait.

La limace voyant le désarroi de Pipiou lui annonça très rapidement la bonne nouvelle.

" Tu vas te mettre en route pour aller de l'autre côté du chemin, il y a une colline à monter, tu vas retrouver de l'herbe, puis quand tu arriveras de l'autre côté tu découvrira la belle surprise, fais toi confiance, fais confiance aux saisons de la vie", lui dit elle.

Pipiou la remercia et prit sa route.

Mais sur le chemin, elle se mit à reconnaitre le paysage, au loin elle aperçut même le beau et grand jardin d'où elle venait, à sa grande surprise, elle resssentait à nouveau la douce tiédeur du soleil sur sa peau qu'elle aimait tant, elle sentit même l'odeur des fleurs qu'elle reconnaissait.

Le chemin était long, tandis qu'elle marchait toujours après plusieurs jours et semaines elle leva les yeux vers le ciel et à son grand étonnement, que vit elle ?

Des feuilles vertes par dizaines, par centaines, par milliers, c'était sa grande et belle surprise, c'était ce qu'elle avait entendu dire à propos des saisons, ce que l'on nommait le printemps était pour elle une vie nouvelle comme une renaissance.

Parce quelle savait qu'à partir de maintenant qu'après l'hiver venait le printemps, qu'après la disparition des feuilles en naissaient d'autres, qu'après l'ombre apparaissait la lumière, que derrière les nuages se cachait le soleil, alors Pipiou pouvait revenir dans son jardin en laissant derrière toutes ces appréhensions, et riche de cette révélation, elle ne verrait plus la vie de la même façon et avait découvert le véritable sens du mot espoir.


Extrait des aventures hypnotiques, Après l'hiver vient toujours le printemps ou Pipiou la petite limace.

Tous droits réservés à Sophie Lefevre Authier


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par l'ECH

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.