Hypnose thérapeutique

L’analyse bioénergétique considère la personne comme une « unité psychosomatique » :

           ce qui se déroule dans le corps se déroule aussi dans l’esprit, et vice-versa.

C’est une psychothérapie alternative développée par Alexander Lowen qui reprend et développe les notions pseudo-scientifiques développées par Wilhelm Reich sur le lien entre typologie caractérielle et schémas neuro-musculaires structurés. Cette forme de psychothérapie s’effectue soit en séances individuelles soit en groupe. Le but est le développement de nouvelles formes d’expression de soi, d’abord non verbale par l’utilisation de postures ou de mouvements destinés à mettre en évidence les tensions corporelles. La décharge émotionnelle, sous forme de paroles, de cris, de pleurs peut être sollicitée après la mise en tension, et avant la phase d’intégration et de verbalisation en vue d’une analyse. Il fut le premier, dans les années 1930, à introduire le concept d’ « inconscient corporel » et à tenter de reconnaître les traces physiques découlant des douleurs psychiques.

Les contractions musculaires engendrées par nos émotions, disait-il, mènent à la formation d’une « armure caractérielle » qui a pour but de nous préserver de la souffrance, mais qui a aussi comme conséquence d’empêcher la circulation de l’énergie.

Aux « paralysés affectifs » il écrira à la fin de sa vie : « Tu ne sais que ramasser et prendre, tu ne sais ni céder ni donner, car l’attitude fondamentale de ton corps est celle de la retenue, du refus et du dépit, tu es saisi de panique quand tu sens le mouvement original de l’Amour et du Don de soi. »

Tous les humains vivent le conflit, le manque d’affection, l’incompréhension, la manipulation et les autres situations difficiles inhérentes aux relations interpersonnelles.

Les enfants se protègent de ces expériences douloureuses grâce à des procédés psychologiques comme le déni ou la suppression.

Ils ont aussi recours à des mécanismes physiologiques comme la contraction des muscles limitant la mobilité des articulations. Reich avait identifié sept « anneaux de tensions » : l’oculaire, le buccal, le cervical, le thoracique, le diaphragmatique, l’abdominal et le pelvien. Quand les contractions sont fréquemment répétées (un réflexe programmé), elles deviennent chroniques et s’inscrivent profondément dans l’attitude du corps.

L’analyste bioénergéticien attache donc une grande importance aux expressions corporelles, comme la respiration, la posture, le ton de la voix et le rythme des pas. Ces caractéristiques physiques lui révèlent la structure du système de défense d’une personne et le type de lutte existentielle qu’elle mène. Le travail corporel qu’ils entreprennent consiste d’abord à développer l’attention aux sensations. Ensuite, à l’aide notamment d’exercices respiratoires, de postures, de mouvements ainsi que des pressions manuelles du thérapeute, on favorise la prise de conscience des vieilles tensions musculaires devenues chroniques.

L’objectif est de découvrir les défenses qu’on a construites étant enfant pour affronter des situations difficiles, puis de les assouplir et de les réaménager. Dans les années 1930 il pratique la calisthénique (renforcement musculaire), et s’adonne à plusieurs sports.

Il est directeur athlétique de camps d’été et s’intéresse aussi au Yoga, à la Gymnastique rythmique d’Émile Jaques-Dalcroze qui favorise « le mouvement du corps comme expression de l’être » et à la « relaxation progressive » d’Edmund Jacobson. Il rencontre Reich à New York en 1940 et sera son élève de 1940 jusqu’en 1952. En 1953, de retour aux États-Unis, il s’associe avec deux autres adeptes de Reich, John Pierrakos et William Walling, et fondent ensemble l’Institut pour l’Analyse Bioénergétique» (Institute for Bioenergetic Analysis) en 1956.

Il s’écarte alors des théories de Reich pour développer sa propre conception bioénergétique où sur la base du concept de l’identité fonctionnelle du corps et de l’esprit

« le processus énergétique du corps détermine ce qui se passe dans l’esprit tout comme il détermine ce qui se passe dans le corps.»

Sa thérapie consiste à travailler et réduire les défenses neuro-musculaires structurées dans le corps sous forme de contractions chroniques, de nœuds pour mieux faire circuler les énergies” bloquées dans le corps grâce à des exercices physiques ou de respiration, ce qui permettrait selon lui, aux patients de renouer avec leur personnalité et la vie de leur corps, ainsi que de d’atténuer d’éventuelles névroses psychologiques en améliorant l'énergie vitale  et la libre expression émotionnelle.

- Charles Baudoin, élève de Jung, a créé une psychothérapie intégrative dans laquelle pendant le xx eme siècle il intègre les apports du zen yoga à l’occident. - Françoise Dolto, à partir de son expérience de yoga, a introduit en psychanalyse la notion d’image inconsciente du corps. En France une centaine de thérapeutes pratiquent cette psychothérapie qui allie corps et esprit sans l’Hypnose avec des techniques différentes.

 

Sophie Lefevre Authier travaille sur cette relation harmonieuse du corps et de l’esprit.

C'est dans son cabinet à Paris 17 au sein d'un centre médical, que Sophie vous reçoit en consultation sur rendez vous,  So Happy Thérapies crée par Sophie Lefevre Authier est une méthode holistique, simple et naturelle qui mêle avec intelligence et à la carte différentes disciplines : Hypnose Thérapeutique Ericksonienne et pluridisciplinaire, Soins Energétiques, Coaching Corporel, un accompagnement global : émotionnel, mental, corporel et énergétique pour renouer avec cette précieuse  relation du corps et de l'esprit, pour que vous accédiez à vos ressources, à votre solution, afin que vous repreniez le contrôle de votre vie.

Grâce à ces pratiques : un plus, car je prends en compte la personne que vous êtes dans tous ses aspects pour vous accompagner sur le chemin du bien être dans votre vie de tous les jours.

 

(source : wikipédia, le language du corps, les recueils de conférences, la pratique de la bioénergie)


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par l'ECH

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.